Le PhotoBlog de Stéphane Beilliard

{ Un blog photo d'aviation, de paysage, de ville, en panoramique ou en macro, et même de synthèse. Entre Nouvelle-Zélande et Québec, entre le ciel et la terre, un peu d'écologie ne ferait pas mal non plus. Le Blog de Stéphane Beilliard }

recherche

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Washington

Memorial Day

Hier, dernier lundi de mai, était observé aux Etats-Unis le "Memorial Day". Un jour durant lequel on se souvient des soldats morts pour la patrie. Ceux-ci peuplent le cimetière d'Arlington, à Washington, DC, où reposent les présidents comme les simples soldats. Les cimetières américains, comme celui de Colleville en Normandie que j'avais visité il y a quelques années, sont impressionnants par leur propreté, la taille de leur gazon, les alignements impeccables de ces centaines de pierres tombales...


Le mot de la fin...

...de l'année 2008! Un mot illustré par un panoramique du Capitol de Washington, pris le 11 septembre dernier, juste après une cérémonie du souvenir des attentats réunissant sur les marches blanches les sénateurs et représentants...



Un mot américain donc puisque, nous l'avons vu, que ce soit personnellement ou pour le monde entier, les Etats-Unis ont un peu marqué l'année 2008, et pas toujours en bien il faut le reconnaitre. Il semble qu'en ce début de XXIème siècle, le leadership américain a du plomb dans l'aile. Entre la folie et l'enlisement en Irak, les scandales politiques, l'échec des négociations de paix au Proche-Orient, la claque du pétrole cher et du dollar faible, la vente symbolique de Budweizer (bière emblématique US) à un groupe étranger, la décadence financière des ménages englués dans des crédits à la consommation toujours mieux fourgués, les limites atteintes par la politique économique de Wall Street dans le capitalisme débridé, l'attribution très médiatisée et critiquée de contrats d'armement de l'USAF à l'européen EADS, la chute spectaculaire des ventes de véhicules SUV -ou pick-up - véritables symboles là-aussi de l'American Way of Life, l'émergence de la Chine sur la scène politique et militaire internationale, notamment du coté de l'Afrique de l'Est, et la ré-émergence de la Russie comme contre-super-puissance (si ce n'est réelle du moins voulue)... Et pour finir l'éclatement de la crise financière qui a contaminé ensuite le monde... Tout ça dépeint un tableau plutôt morose des USA. Le moral là-bas est en chute libre, l'immobilier aussi, et les ménages ont vu fondre la valeur de leurs biens réels -la maison- comme virtuels -l'épargne retraite. Et le scandale Madoff est venu mettre la cerise de ce gâteau 2008 décidément bien amer.

L'élection chargée d'espoir de changement et de renouveau de Barack Obama en novembre dernier a remonté un petit peu le score, les médias se chargeant en plus de faire rayonner sur le monde le modèle démocratique US. Un modèle qui évidemment peut en être un par certains aspect, dont celui permettant à un presque-inconnu, noir qui plus est, d'accéder à la plus haute responsabilité politique du pays. Un modèle cependant qui est vérolé par certains autres aspects, comme la quasi-omniprésence de la corruption (on peut appeler ça aussi le "lobbying") ou de l'influence de l'industrie sur les décisions politiques (ce que Eisenhower avait prévu et baptisé le "complexe militaro-industriel") pour servir les intérêts de quelques-uns au détriment du plus grand nombre... Bref, tout n'est pas tout blanc ou tout noir comme d'habitude. On n'est pas dans un Disney!

Ces événements ont au moins permis une certaine prise de conscience, si on se veut optimiste. Une prise de conscience écologique tout d'abord, avec la recherche, dans le pays le plus pollueur du monde, de solutions écologiques et économiques pour mieux vivre, dépenser moins de carbone, etc... Même si c'est pas gagné, le mouvement est peut-être lancé, et comme quand les américains sont lancés ils ne font pas les choses à moitié, ça peut donner quelque chose d'interessant. Du point de vue économique et financier, peut-être une prise de conscience des limites du libéralisme incontrôlé, avec un autre modèle envisageable, pour sortir de la crise tout d'abord... jusqu'à la prochaine. En tout cas il y aura toujours un élan novateur et pionnier de ce coté ouest de l'Atlantique pour rebondir, reconstruire, et repartir de plus belle. Du moins on l'espère...

Bon réveillon, bonne année 2009!

Capitole, Washington ,DC

Toujours à Washington, DC, une curieuse statue tout près du Capitole. Curieuse par l'attitude représentée, peut-être un peu en rapport avec l'état du pays après 8 ans de régime Bush et la plongée dans la crise...



A voir également, dans les archives de cet Eté Américain : Washington DC

Union Station, Washington, DC

Un petit retour aux USA? Et pourquoi pas du coté de la gare principale de Washington, DC, alias Union Station. Encore un bel exemple de l'architecture grandiose de la capitale fédérale américaine, à quelques encablures du Capitole...



A voir également, dans les archives de cet Eté Américain : Washington DC

L'été américain : Washington DC, les

La capitale fédérale des Etats-Unis, Washington DC, n'est pas du tout comme New-York. New-York c'est la démesure, les gratte-ciels, les rues et les avenues, la mode et la vie à cent à l'heure. A Washington, première impression, c'est plat et aéré. Plat dans le sens où on ne trouve pas de gratte-ciel, tout simplement. Et pour cause, la loi indique qu'aucun bâtiment de la ville ne peut être plus grand que le Capitole. Bien, ça au moins, c'est clair. Le Capitole lui-même construit sur une colline, selon le plan de ville conçu par l'architecte français Pierre Charles L'Enfant, domine le National Mall, une grande "percée" verte qui regroupe sur ses cotés les plus grands musées du Smithsonian Institut comme le NASM dont j'ai déjà parlé, l'impressionnante National Gallery of Art, le Musée des l'Histoire Américaine, le Musée des Amérindiens, etc...

En fait, on se rend vite compte qu'en dehors de ces bâtiments tous impressionnants par leur stature, leur architecture de temples grecs, et des "memorials" (Lincoln Memorial, Vietnam Memorial, WWII Memorial, Jefferson Memorial...), il n'y a pas beaucoup de choses intéressantes à DC. Certes, un weekend là encore est un peu court pour capter une ville. Néanmoins, la ville est agréable, les avenues et les parcs larges, on se fait rapidement à son plan quadrillé (et surement moins à ses embouteillages)... Voici en tout cas un peu de Washington en photos!




L'été américain : National Air &

J'avais commencé par un billet en forme de compte-rendu rapide, entre texte et images d'ensemble...
Je vous propose maintenant un panorama des principales pièces de ce musée incroyable de Washington. Place donc aux photos!







L'été américain : National Air &

Chic, un tour à Washington? A Washington DC, il y a plein de musées, mais quand on s'intéresse à l'aviation depuis des années, il y en a un qu'on vise plus particulièrement : le National Air & Space Museum. Faisant partie d'un ensemble de musées du Smithsonian Institut, il se situe à deux pas du Congrès et de son Capitole, sur le "Mall", la grande esplanade qui relie le Capitole au Lincoln Memorial, en passant par la Maison Blanche, au coeur de la capitale fédérale des Etats-Unis. C'est donc là le bâtiment principal, mais le musée comprend un autre bâtiment, beaucoup plus récent celui-là puisqu'inauguré en 2003, situé à l'aéroport international de Washington-Dulles, à l'ouest de la ville.

Un tour dans chacun de ces bâtiments, le National Mall Building et le Udvar-Hazy Center (du nom du principal contributeur financier) s'imposait et on n'est pas déçu, c'est le moins qu'on puisse dire. Comme pour un musée d'art classique, ou d'art contemporain digne de ce nom, la densité des pièces plus belles et plus célèbres les unes que les autres au mètre carré est impressionnante. Et on a presque le vertige à imaginer la concentration de légendes de l'Aviation réunis dans un même lieu. (photos inside)


Lire la suite

L'été américain : D'un Capitole à

Un petit avant-goût de la capitale fédérale des Etats-Unis, Washington, DC connue pour son Capitole, bien plus célèbre mondialement que celui de Toulouse, certes...