Le PhotoBlog de Stéphane Beilliard

{ Un blog photo d'aviation, de paysage, de ville, en panoramique ou en macro, et même de synthèse. Entre Nouvelle-Zélande et Québec, entre le ciel et la terre, un peu d'écologie ne ferait pas mal non plus. Le Blog de Stéphane Beilliard }

recherche

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - BOF

Bande Originale de Film, Bande Originale

On connait tous, parfois sans le savoir, de grands noms de la musique de film. Parmi les plus célèbres en France, on citera évidemment John Williams avec Les Dents de la Mer, Indiana Jones, Star Wars, Jurassic Park... Maurice Jarre avec Laurence d'Arabie, Docteur Jivago... John Barry avec Out of Africa ou Danse Avec Les Loups ou encore James Bond... Bref, un peu comme certaines pubs ou certains films, il y a des bandes originales qui font partie de la culture collective.

Ce qu'on sait peut-être moins c'est que le jeu vidéo, surtout depuis quelques années, ne lésine pas sur les moyens pour la musique. Alors ça n'a pas empêché certains jeux d'être connus aussi bien pour leur efficacité que pour leur musique. C'est notamment le cas de l'incontournable Tetris, ou de Mario ou encore Sonic the Hedgehog, sans parler de Zelda. Il suffit parfois de quelques mesures de ces musiques pour que, la larme à l'oeil, on se remémore les heures carrées passées devant l'écran!

Lire la suite

The Lord of the Rings : The Complete


Dans un précédent billet, je parlais de la musique des films de la Trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson. Les curieux pouvaient donc y découvrir et écouter les différents thèmes principaux remplissant cette bande originale, probablement la meilleure composition de Howard Shore.

Aujourd'hui, on peut évidemment trouver dans le commerce les CD de ces musiques, pour les trois films, et ce dans deux présentations différentes : les CD de la bande originale "normale", soit un CD par film, et les CD "The Complete Recordings" qui se comptent de 3 à 4 CD par film. Ces derniers présentent en fait la partition complète de la BOF comme elle se retrouve dans les films en version longue.

Voyons ça de plus près...

Lire la suite

Musique de films et inspiration

Je suis tombé récemment sur ce mémoire assez intéressant mettant en rapport la musique de film américaine de 1970 à nos jours et la suite des Planètes de Gustav Holst. Cette dernière oeuvre, datant tout de même de près de 90 ans, ne vous est surement pas inconnu, par le simple fait qu'elle est souvent utilisée à la télé, et surtout le 1er mouvement, "Mars". Je l'avais moi-même illustré dans cette animation des planètes du système solaire.

Ce mémoire donc montre comment on peut retrouver l'influence de cette oeuvre majeure de Holst (en terme de notoriété notamment) dans les musiques de films tel L'Etoffe des Héros ou Dark City. Si j'avais personnellement pu dénicher quelques une de ces influences, l'auteur met le doigt sur certaines similarités troublantes, expliquant tout de même que le plagiat n'était toutefois pas toujours au rendez-vous...

Lire la suite

La musique de la Terre du Milieu

Si vous avez vu la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, alors vous aurez probablement remarqué sa musique qui, tout au long du périple de Frodon, Gandalf et autre Aragorn, accompagne magnifiquement des images tout aussi magnifiques. Cette musique est l'oeuvre de Howard Shore, célèbre compositeur de musique de film canadien. Shore a composé pour la mise à l'écran du pavé de Tolkien un véritable monument dans sa dimension temporelle tout d'abord (plus de 10h de musique) et dans sa dimension dramatique ou puissante suivant les moments. Ce qui lui a valu l'Oscar de la meilleure musique de film en 2003 et 2005, pour la Communauté de l'Anneau et Le Retour du Roi...

Lire la suite

Ecouter l'Ame du Parfum...

Le parfum d'une femme peut vous ensorceler. La musique d'un film aussi, dans un certain sens. Celle du film "Le Parfum", de Tom Tykwer, est à ce titre une pure merveille. Pour avoir vu le le film récemment, elle en est clairement le révélateur des senteurs décrites de manière assez virtuose à l'écran. Certains passages, très mélodiques, atmosphériques, sont comme les derniers notes discrètes d'une fragrance élégante promenée par une jolie femme (comme la jeune actrice Rachel Hurd-Wood?) D'autres sont plus inquiétants et nous pénètrent les oreilles comme les effluves nauséabondes du marché aux poissons nos narines, mais pour le coup pour notre plus grand plaisir.
...

Lire la suite