Une très bonne recette, en voici les ingrédients : un bon ami, pilote de surcroit. Un avion libre, si possible avec quelques chevaux. Un aérodrome de la région toulousaine. Une superbe météo d'hiver, pas trop chaude ni trop froide. Une région splendide avec un peu de neige, une chaine de montagne assez peu peuplée. Un appareil photo, un objectif qui va bien, un verrière pas trop sale... Et vous avez tout ce qu'il faut pour passer deux heures de plaisir à 8000ft...



Merci Vincent! :o)