Le PhotoBlog de Stéphane Beilliard

{ Un blog photo d'aviation, de paysage, de ville, en panoramique ou en macro, et même de synthèse. Entre Nouvelle-Zélande et Québec, entre le ciel et la terre, un peu d'écologie ne ferait pas mal non plus. Le Blog de Stéphane Beilliard }

recherche

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

janvier 2010

Le TED du vendredi

Tout à fait autre chose, un publicitaire, Rory Sutherland, nous parle de valeur perçue et de valeur réelle. En fait, ça parle même de voile islamique, de radar routier, de pomme de terre, de Coca-Cola, etc... C'est drôle, intéressant, et ça peut vous permettre de vous tester en compréhension orale (le gars a un sacré débit!)


Pau 2009 - Catalina

Le plus bel avion du monde (après le MS317 et Concorde, bien sur! ;o))


USA 2008 - Marches

Les alignements d'immeubles, de briques et de verre, tels des marches d'un escalier de géants...
Inédit.



Dans la même série : Park Avenue , Verre & Acier, Empire State, Un Cycliste à NYC!, St-Patrick's Cathedral, Paramount, Stairs .

Le TED du vendredi

Aujourd'hui, on parle d'architecture. Avec de beaux exemples, dans un anglais à l'accent danois... Les trois projets présentés avec humour par Bjarke Ingels sont intelligents et "natures"!

40 ans de règne

En ce 22 janvier 1970, le Boeing 747 entre en service au sein de la prestigieuse compagnie américaine Pan Am. Il y a donc 40 ans, le transport aérien de masse s'incarnait en un avion aux formes reconnaissables entre toutes, faisant de lui probablement l'avion de ligne le plus connu du grand public, avec Concorde. En 2009, Boeing a livré (non sans mal d'ailleurs) le 1419ème Jumbojet assemblé dans l'immense usine d'Everett, sortie de terre pour le 747. C'est le dernier de la lignée dite "originelle" des 747. Signe des temps, ce 1419ème avion est une version cargo, le dernier en version passager ayant été livré quelques mois plus tôt, dans une sorte de baroud d'honneur, les compagnies aériennes attendant de voir le nouvel A380 d'Airbus.

La nouvelle version, le B747-8, doit relancer le mythe. Nouvelle aile, nouvelle motorisation (le General Electric GEnx-2B, dérivé de celui développé pour le B787), nouvelle nacelle, nouvel empennage, nouvel avionique, plus de composite... Le client de lancement a commandé une version cargo. Seule la Lufthansa a commande quelques version passagers.

Quarante ans après, symboliquement, le monde aéronautique du très gros porteur semble se tourner vers l'Europe et l'A380. Ici on n'est pas dans la continuité d'un développement d'une cellule née il y a des décennies (le B747-8 devrait être certifié avec simplement un "addendum" au certificat de type du premier B747-100!) mais dans un avion conçu au début du XXIème siècle. Forcément des philosophies différentes, des formes différentes... Certains ne jurent que par la silhouette du Jumbojet, d'autres sont des amoureux de la "baleine". Chacune de ces machines est le symbole d'une ère probablement en voie de disparition...

A lire, l'intéressant article et dossier de Flight -en anglais- par là > Flight International

Les Faucheurs de Marguerites 2009 -



D'autres inédits à suivre...
Retrouvez les images déjà parues dans la série sur la nouvelle page "Faucheurs 2009" du site.

Voir aussi dans la même série : l'Intro, Ercoupe, Chipmunk, Pitts, Patrouille biplans, T-6, Yak-52, Pitts (bis), Avenger, T-6 (bis), Bücker (bis), MS317, Avenger (bis), T-6 (ter), Stampe .

USA 2008 - Stairs

Les escaliers (stairs) de secours, une vision très courantes sur les murs des immeubles...
Inédit.



Dans la même série : Park Avenue , Verre & Acier, Empire State, Un Cycliste à NYC!, St-Patrick's Cathedral, Paramount

1er vol de l'année - bis

Une autre image de ce premier vol de 2010 en Suisse...


Le TED du vendredi

Pour le TED d'aujourd'hui, un intervenant intéressant (comme d'hab), Steven Cowley, nous parle de la fusion nucléaire. Voilà probablement un sujet qui passe au-dessus de la tête de beaucoup de gens, plus occupés certainement à commenter les provocations de V.Peillon ou la nécessité de remplacer R.Domenech. Mais il se pourrait bien que le tournant de notre civilisation se joue avec le développement et l'exploitation de la fusion comme source d'énergie principale. Le remplacement des énergies fossiles par des énergies "propres" sera le défi des prochaines décennies. A l'heure actuelle le solaire, l'éolien sont mis en avant, mais ne permettront pas nécessairement de produire 100% de l'énergie, 100% du temps. Et leur empreinte environnementale n'est pas nulle non plus. Idem pour le nucléaire "à fission", car même si le fonctionnement nominal d'un réacteur peut-être considéré comme n'émettant pas de C02, la construction et l'entretien d'une centrale n'est pas environnementalement transparent (il n'empêche que ce sera toujours mieux qu'une centrale à charbon...) L'avènement du réacteur industriel à fusion ouvrira à l'humanité la voie d'un monde d'énergie beaucoup plus propre et durable... Il ne reste plus qu'à espérer qu'il n'arrivera pas trop tard...


USA 2008 - Paramount

Le haut du Paramount Building, sur Times Square...
Inédit.



Dans la même série : Park Avenue , Verre & Acier, Empire State, Un Cycliste à NYC!, St-Patrick's Cathedral.

Des serpents dans l'avion



Comme Frédéric Beniada il y a peu sur France-Info, on peut se demander pourquoi l'aviation attire tant la médiatisation psychodramatique de ce qui est la plupart du temps des non-événements. C'est le cas avec le moindre pépin technique d'un A380 d'Air France. Ou alors l'atterrissage "un peu hors-norme" d'un A320 sur un aéroport américain. Dans la plus grande majorité des cas, il n'y a vraiment rien d'intéressant à rapporter. C'est un peu comme si on titrait qu'un poids-lourd avait du faire un arrêt d'urgence sur la bande éponyme suite à une crevaison ou à la panne de l'allume-cigare... Le niveau d'ailleurs des interventions médiatiques est très souvent assez bas, et il n'est pas rare de déceler des énormités dans les propos de tel journaliste en mal de sensationnel.

Parler d'aviation aujourd'hui revient donc essentiellement à parler de peur, d'angoisse, de risque, de contrôle... En tout cas dans le monde de psychose dans lequel nous baignent les médias. Il n'y a donc plus aucune place à l'aventure, à l'émerveillement, à la contemplation simple de voir s'élever un plus-lourd-que-l'air, ce qui a fasciné et inspiré des générations d'hommes par le passé. L'envol de l'A380 n'est pourtant pas si loin, et à cet instant-là, tous les yeux étaient brillants d'un enthousiasme positif et conquérant. C'était donc un instant d'éclaircie dans un ciel d'orage? Il faut croire que oui. L'aviation se résumerait ainsi, pour la majorité, à de gros avions qui font du bruit, qui polluent, qui tombent... mais qui vous emmènent en vacances dans un pays lointain! On n'est pas à une contradiction près. Or même dans ce dernier point de vue, ça commence à devenir un enfer en lui-même.

Lire la suite

Sélection TED

Toujours sur le site TED.com, une petite sélection d'interventions drôles, fascinantes et curieuses...

Les illusions d'optiques par Beau Lotto
Ce ne sont pas nos yeux qui nous trahissent, mais notre cerveau...

L'école tue la créativité par Sir Ken Robinson
Pourquoi l'école dans nos pays hiérarchise les maths par rapport à la danse...

Le calcul mental de l'extrême, par Arthur Benjamin
Une vraie calculette ce gars!

L'avènement économique de l'Asie, par Hans Rosling
Les statistiques drolement bien présentées par Hans, ou quand la Chine et l'Inde dépasseront l'Occident...

L'Accident Vasculaire Cérébral et la révélation de et par Jill Bolte Taylor
Un impressionnant et bouleversant témoignage d'une neurologue vivant son propre AVC...

USA 2008 - St Patrick's Cathedrale

La Cathédrale St-Patrick, en face du Rockefeller Center...
Inédit.



Dans la même série : Park Avenue , Verre & Acier, Empire State, Un Cycliste à NYC!.

Le TED du vendredi

Un de mes suisses préférés, Bertrand Piccard, nous parle de son aventure en ballon autour du monde et de l'avion solaire Solar Impulse, et de la métaphore qu'elle peut représenter pour notre vie et la façon dont on l'aborde...


1er vol de l'année

Premier vol de l'année, et c'est en Suisse! Un vol sur un "coup de tête" avec les amis de Lausanne, alors que la météo était magnifique, après des jours de grisaille. Un Cessna 180, un Pilatus P3, quelques cartes mémoires et un zest de bonne humeur : voilà la recette pour un vol mémorable! Merci aux personnes impliquées ;o)


Futurologie



Nous voilà en 2010. Soit dix ans après l'épisode pathético-comique du passage à l'an 2000, et du fameux bug associé, qui devait nous plonger dans la chaos le plus total. Cela faisait probablement partie de l'hystérie millénariste collective liée au changement de millénaire, sinon réel du moins en chiffres. Car quand on parlait de l'an 2000 au XXème siècle, ça avait toujours une connotation futuriste associée à une idée de rupture. Changement de siècle, changement d'époque, changement de vie. Dès le début des années 1900, l'anticipation nous projetait dans un monde de technologie, de vie moderne et facile, de bonheur, avec voitures volantes et fusées lunaires. La science-fiction nous emportait toujours plus haut, plus vite et plus loin. L'an 2000, l'horizon du futur réjouissant.

Quelque part, la fin du XXème siècle nous a apporté tout ça. Les voitures volantes existent, certes peut-être pas sous la forme qu'on nous avait vendu, mais certains prototypes existent, et on peut presque considérer les avions de tourismes, les ULM comme l'incarnation de ces fantasmes de mobilité accessible. Le roman futuriste de Jules Verne "De la Terre à la Lune" s'est vu concrétiser quelque cent ans après sa parution, l'occasion en cette fin de décennie 1960 de plonger le monde dans un état inédit de communion, des milliards de paires d'yeux lever vers le ciel (et accessoirement rivés sur un écran de télévision) pour célébrer le premier pas de l'Homme sur la Lune. Les trains rapides, les avions supersoniques, les robots, les machines déchargeant l'Homme des taches les plus rudes, que ce soit à l'usine ou à la maison, tout un ensemble de progrès techniques et technologiques qui nous avait été promis pour 2000. Nous devions voler, vivre en harmonie, dans des maisons sous-marines, ou dans des colonies sur la Lune. L'an 2000 était l'utopie inscrite sur l'agenda.

Lire la suite